Récits locaux de résilience en Arctique (SeMPER-Arctic)

EN

[Période : 2020-2023 – site officiel]

Dans le cadre du projet SeMPER-Arctic, mes recherches explorent la place des changements environnementaux et climatiques dans les histoires locales de résilience de deux communautés groenlandaises – Uummannaq et Ittoqqortoormiit. Adoptant une approche postcoloniale, l’enjeu est de questionner les fondements épistémologiques et la pertinence des récits issus des sciences occidentales, en les liant aux connaissances et les récits locaux·les.

Photo de Jean-Michel Huctin

Création de sens, attachement aux lieux et réseaux étendus comme sources de résilience en l’Arctique

Enracinant son travail en Arctique, avec et pour les communautés arctiques, le consortium du projet “Sense Making, Place attachment, and Extended networks, as sources of Resilience in the Arctic” (SeMPER-Arctic) collectera des histoires locales de changements, de chocs, de bouleversements et de leurs impacts. Les membres de l’équipe SeMPER-Arctic adopteront ces récits en tant que dispositifs d’ancrage locaux et localisés pour l’analyse de la résilience.