Aaja Chemnitz Larsen, nouvelle présidente des parlementaires de l’Arctique

La députée groenlandaise au parlement danois, Aaja Chemnitz Larsen, a été nommé à la présidence du Standing Committee of the Parliamentarians of the Arctic Region (SCPAR), qui siège en tant que membre observateur au sein du Conseil de l’Arctique. 

Aaja Chemnitz Larsen (Inuit Ataqatigiit), qui occupe l’un des deux sièges groenlandais au parlement danois (Folketinget), a été nommée à la tête du Standing Committee of the Parliamentarians of the Arctic Region (SCPAR), aussi appelé Comité de l’Arctique. Le comité, qui a été créé en 1993 a le rôle d’observateur au Conseil de l’Arctique depuis 1998 et réunit des parlementaires de tous les pays de l’Arctique, ainsi que des représentants et des représentantes de l’Union Européenne, du West Nordic Council et du Nordic Council. En tant qu’observateur, le SCPAR participe notamment aux réunions du Conseil de l’Arctique et aux différents groupes de travail. La nouvelle présidente a identifié trois axes prioritaires : le changement climatique, le développement durable des entreprises et les citoyens de l’Arctique. Et s’appuiera sur une volonté de coopération renforcée entre les États arctiques, notamment avec la Russie et les Etats-Unis.

Sources : SermitsiaqHigh North NewsSermitsiaq.