La calotte groenlandaise a déjà fondu au moins une fois au cours du dernier million d’années

D’après un récent article scientifique, publié dans la revue PNAS, la calotte groenlandaise a déjà disparu au moins une fois au cours du dernier million d’années, sous un climat à peine plus chaud que l’actuel.

Une analyse récente de sédiments indique que la calotte groenlandaise a déjà disparu au moins une fois au cours du dernier million d’années, sous un climat supérieur d’1,5 °C à 2,5 °C par rapport au climat actuel. Derrière cette découverte, un carottage sédimentaire prélevé sous la base militaire secrète de Camp Century (Groenland) en 1966. Mais ce n’est qu’en 2019 que deux échantillons de ces sédiments ont été étudiés par une équipe internationale (Etats-Unis, Danemark, Belgique, France). 

Si la majorité, ou peut-être même l’entièreté du Groenland, a été couvert de glace la plupart du temps au cours du dernier million d’années, les restes de racines et de feuilles et leur état de conservation suggèrent qu’un paysage végétal, peut-être même une forêt boréale, se trouvaient à l’endroit du prélèvement (près de Thulé),  probablement il y a 400 000 ans. Selon les conclusions de l’étude, cette situation pourrait se reproduire sous un climat légèrement plus chaud, entraînant des premiers impacts qui pourraient se faire sentir dans les 50 années à venir.

Sources : PNASRCInet.